DentPourDent.com Création d’entreprise, mais pas seulement

10May/100

Drôle de coïncidence

Un certain Alou1011 a posté sur iTunes 4 critiques d’applications

image

3 concernent des applications françaises. La critique laissée sur celle de Florajet est mauvaise (et hors sujet), les deux autres sont bonnes, voire dithyrambiques.

J’arrêterai là l’analyse.
Merci à ma source (qui a requis l’anonymat :)).

3Apr/100

Ca c’est fait

image

Prochaine étape, le rapatriement :)

Tagged as: No Comments
1Apr/100

Ca progresse …

image

On voit d'ailleurs qu'Il est arrivé avant d'être parti, miracle de la logistique ...

Tagged as: No Comments
1Apr/100

Ca y est

Il est parti …

image

Tagged as: No Comments
18Feb/100

Bilan du Mobile World Congress de Barcelone

Dans l’avion du retour (*), l’occasion de faire un petit résumé de ma visite du salon. Le MWC, c’est la grand-messe mondiale des téléphones mobiles (et de tout ce qui gravite autour). C’est plus de 40.000 visiteurs sur 4 jours, plusieurs halls d’exposition où tous les grands noms du secteur sont là. Tous ? pas exactement, Apple, Google et Nokia n’ayant pas de stands sur le salon. Ce qui ne les empêche pas (surtout pour Apple) d’être au centre de toutes les conversations.

image

Le salon a commencé en fanfare par l’annonce d’une “coalition” entre 24 opérateurs et 3 constructeurs notamment. Avec pour objectif non affiché mais facilement devinable de venir titiller Apple en lui opposant un standard cohérent et ouvert. Un bel effet d’annonce pour l’instant, car on a du mal à imaginer tout ce beau monde, aux intérêts concurrentiels, se mettre d’accord. Et pour preuve,  ces 3 derniers jours ayant été l’occasion de découvrir une pléiade de nouveaux systèmes d’exploitation.

image

Windows Phone Series 7 pour commencer qui, je dois bien l’avouer, m’a enthousiasmé. Je n’ai jamais caché mon attrait pour les technologies Microsoft, qui offre à mon avis un des meilleurs environnements de développement. Mais en toute honnêteté, ils ont fait ce que beaucoup de monde espérait : repartir d’une feuille blanche. Même si je n’ai pas pu le tester par moi-même, l’ergonomie et les fonctionnalités semblent à la hauteur des attentes. L’intégration des médias sociaux est native, le téléphone est livré d’office avec des fonctionnalités Twitter, Facebook et même DisMoiOù.
Reste à attendre la disponibilité des premiers modèles de téléphone, d’ici la fin 2010. Ce qui, avouons le, est une éternité à l’échelle de l’évolution du marché des mobiles.

Bada ensuite, le nouvel OS de Samsung. Sympa et assez intuitif, les démos de jeux ont montré des performances assez impressionnantes.
En discutant avec un responsable de Samsung, j’ai appris toutefois un élément qui m’a atterré : Bada est le 5ème OS déployé sur leurs mobiles. A l’heure où tout le monde s’accorde sur la nécessité d’uniformisation, c’est assez significatif.

image

La nouveauté de l’année était tout une partie du salon dédiée au développement d’applications mobiles, l’App Planet. Une zone du salon qui m’a bien évidemment intéressé au premier chef. Des dizaines de startups présentaient leurs “nouveautés”. Je mets nouveautés entre guillemets car le très innovant y côtoyait le franchement banal. Cela m’a donné l’occasion de rencontrer quelques solutions alternatives de paiement pour JAAY Commerce, des solutions transitoires tant l’arrivée du NFC semble éloignée dans le temps. JAAY Commerce qui d’ailleurs aurait eu toute sa place sur cette Planet. J’ai été (agréablement) surpris de voir que le m-commerce était peu représenté sur le salon, à l’exception de quelques très classiques sites mobiles, et que nous sommes encore avec notre solution dans le time-to-market. Une bonne nouvelle donc.

Le salon aura également été l’occasion de discuter autour d’un sandwich avec Eric et Benjamin, de parler mobile et foot, et d’obtenir quelques infos auxquelles seuls les VIP qu’ils sont ont accès (pour ma part, avec mon pass premier prix, je n’avais même pas accès aux conférences !)

Ce qui ressort globalement de cette édition, c’est que les absents n’ont pas forcément tort. Apple n’est pas là et pourtant il est omniprésent dans les discussions (mais aussi dans les mains des visiteurs).
Les opérateurs semblent à la recherche d’une solution de la dernière chance pour reprendre la main, alors que la bataille des App Store est quasiment perdu.
Les constructeurs ne jouent pas le jeu de l’uniformisation, peut-être parce que si ils n’y allaient pas de leur petit OS maison, ils ne seraient alors plus que des assembleurs de pièces sans valeur ajoutée.

image

Enfin, juste deux mots sur Barcelone, qui après un premier jour pluvieux, s’est révélée hier telle qu’elle est : la douceur de vivre à l’état pur. Dommage que je n’ai pu en profiter plus, mais ce n’est que partie remise.

(*) : au moment où j’écrivais ces lignes, je n’étais pas conscient de l’atterrissage qui nous attendait. Spécial dédicace donc à Mustapha, D. De Villepin (si, si) et tous les autres passagers du vol AF1949 BCN>CDG du 18 Février 2010 :)

image

Tagged as: , , No Comments
15Feb/100

Quel avenir pour la Wholesale Application Community ?

La problématique est connue aujourd’hui de toute société qui souhaite se doter d’une application mobile : sauf à accepter de très gros sacrifices en terme fonctionnel, le développement multi plate-formes sur mobiles reste une utopie, obligeant les équipes à reprendre une grande partie des travaux pour chaque système d’exploitation. Par exemple, chez Phoceis, nous évaluons à 30 à 40% maximum la mutualisation possible entre un développement iPhone et son équivalent sur Android.

image

Dans ce contexte est née lors du MWC de Barcelone la Wholesale Application Community, une entité qui regroupe 24 opérateurs (de Orange à AT&T), l’association GSM, et “seulement” 3 constructeurs (LG, Samsung et Sony-Ericsson).
Je n’ai bien entendu pas choisi le terme “seulement” au hasard, car c’est d’emblée un des points faibles du projet : quel est l’avenir d’une telle initiative sans la présence de ceux qui font aujourd’hui le marché des smartphones : Apple, RIM et dans une moindre mesure Microsoft et Nokia ?

Quel serait l’intérêt, à l’heure actuelle, pour Apple de rejoindre un tel mouvement, alors que le succès de l’iPhone, et surtout de l’App Store, s’est fait autour du verrouillage de ses technologies et de son écosystème ?
Une alternative serait pourtant une coalition entre les différents acteurs du marché, pour contrer Apple en proposant des solutions ouvertes ou, à tout le moins, interopérables, qui isoleraient l’iPhone. Nous n’en sommes pas là mais, à cet égard, et même si elle est loin de cette indispensable masse critique, la Wholesale Application Community reste un premier pas dans la bonne direction.

14Feb/100

Mobile World Congress de Barcelone

J’y serai ! A l’initiative du Digiport qui organise un déplacement avec d’autres acteurs du Hi-tech du Nord Pas-de-Calais.

clip_image002

J’arriverai mardi midi et repartirai mercredi soir. Pas de programme pré-établi, ce sera plutôt une visite libre avec pour objectif de trouver des informations sur l’iPhone 4G faire de la veille technologique sur le NFC, principalement.

Il est en effet aujourd’hui temps de recentrer un peu la stratégie de Phoceis. Le développement mobile a un champ des possibles immenses, et nous sommes sollicités tout azimuts, sur des demandes diverses et variées.
Les 3 axes forts de cette nouvelle stratégie seront :

  • le commerce mobile via JAAY Commerce, dont la première version Magento-compatible est en cours de développement
  • le ticketing via un accord en cours avec un des leaders mondiaux du contrôle d’accès, et, dans la foulée de Ticket Pocket sur iPhone, une nouvelle application de billetterie encore plus ambitieuse à paraitre en Avril
  • les transports, et spécialement les transports publics et urbains

Le NFC (Near Field Communication) prend bien évidemment toute sa place dans cette stratégie puisque dans les trois secteurs évoqués ci-dessus la présence d’une puce dans les téléphones, que ce soit pour le paiement ou le contrôle d’accès, donnera une toute autre dimension aux applications embarquées.

Si vous passez sur le salon, faites moi signe via Twitter (@juliensaumande) pour que nous nous rencontrions.

Tagged as: , , , No Comments
8Feb/100

Après Google Street View, voilà Google Store View

L’information arrive de New York. Un magasin, nommé “Oh Nuts”, aurait reçu la visite des équipes de Google afin de filmer l’intérieur de l’échoppe.

Le but de l’opération est de permettre de poursuivre l’expérience d’exploration au delà de ce que permet Street View, à savoir rentrer virtuellement dans le magasin.

On peut penser qu’à terme l’utilisateur pourra repérer les produits sur les étagères, comparer les prix, voire même (mais là j’extrapole vraiment) les acheter sans avoir à se déplacer. Un concept à mi-chemin entre la boutique 3D et les gars en roller qui se baladaient webcam au front dans les grands magasins parisiens il y a quelques années de cela.

Prochaine étape : Google dans votre chambre pour que tout le monde puisse voir la tête que vous avez au réveil.

image

Source : searchengineland.com

Tagged as: No Comments
25Jan/100

Avant d’embaucher, pensez CIE

image Le Contrat Initiative Emploi (CIE) est une aide accordée par l’Etat pour certaines embauches. Il s’agit d’un montant forfaitaire (un pourcentage du salaire brut plafonné) assortie de plusieurs conditions, qui tout comme le montant dépendent du préfet de Région, mais qui sont globalement toujours les mêmes et évaluent la difficulté du retour à l’emploi de la personne concernée.

Certains critères sont objectifs, comme l’âge de la personne, l’handicap ou encore le temps de d’inscription en temps que demandeur d’emploi.

Sachez toutefois que ces critères sont très souples et laissés à l’appréciation du conseiller Pôle Emploi. Il est ainsi possible d’obtenir un CIE pour une personne même si cette dernière ne rentre pas exactement dans les critères d’éligibilité.

Le CIE concerne aussi bien les emplois à temps complet que les emplois à temps partiel. Il est plus intéressant financièrement (dans la majorité des cas) que le dispositif “zéro charges” et n’est notamment pas assujetti à un effectif maximum de salariés.

Pour vos futures embauches, ayez donc le réflexe CIE.
Un petit coup de file au Pôle Emploi auquel vous êtes rattachés, muni de l’Etat Civil de la personne, peut suffire et s’avérer très rentable, voire entériner définitivement votre décision d’embauche.

Tagged as: , No Comments
25Jan/100

Kindle, premières impressions

Amazon a annoncée la semaine dernière la mise à disposition imminente d’un SDK pour son livre électronique, le Kindle.

La volonté de Phoceis étant de se positionner en 2010 comme une référence en terme de développement d’applications sur supports innovants (téléphone mobile, tablettes, ebook, …), nous avons décidé d’en acquérir un exemplaire afin de tester le champ des possibles avec ce type de produit.

Le service-client d’Amazon a été comme d’habitude parfait : commande vendredi à 16h00, livraison lundi 09h00 par UPS International, le tout pour seulement 15 dollars…
Et encore entre temps ont-il eu le temps de configurer le Kindle pour le lier à mon compte Amazon. Résultat : un petit message d’accueil personnalisé au démarrage, renforçant le sentiment d’appropriation du produit (et facilitant par la même les futurs achats de livres) : bien vu.

Emballage sobre et dépouillé, réalisé sur mesure pour le produit. A l’intérieur un cordon d’alimentation (attention, prise américaine) et une petite notice.

image Ayant opté pour le Kindle DX, les dimensions surprennent et sont celles d’un livre classique (et non de poche), l’épaisseur en moins. Idéal pour un sac à main de femme, pas sûr par contre que cela rentre dans ma sacoche…

La principale innovation de ce “joujou” reste bien entendu son écran, et il est vrai qu’il est assez étonnant. On doit même se pincer pour vérifier qu’il s’agit bien d’un écran, tant il a l’aspect du papier. Je n’ai pas pu tester plus loin l’utilisation en condition réelles, mais il est clair que la lecture sur cet appareil doit être une expérience très similaire à celle d’un livre classique.

Autre point très étonnant : le Kindle est connecté ! Sans que nous lui ayions donné le moindre mot de passe Wifi. J’ai été informé via Twitter qu’il était en fait pourvu d’une clef 3G AT&T. Bien vu, mais cela amène une autre question : à quel opérateur est on en fait lié et quid du coût de communications ? L’accès à internet par ce mode est en tous cas bridé : nous avons pour l’instant pu accéder au store d’Amazon et à Wikipedia.

Voilà c’est tout pour cette fois. Je n’ai pas le temps de le tester plus avant, surtout qu’il a déjà été squatté par l’équipe (hein Florent ? :)).
Je ferai peut-être un autre billet sur l’utilisation en conditions du Kindle (menu, navigation, achat) … ou pas. Après tout, j’ai le temps d’écrire un billet tous les 3 mois sur ce blog, alors je préfère ne pas m’engager ;)

Tagged as: No Comments